Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
4 août 2011 4 04 /08 /août /2011 15:16

 

   

  Sérénité, Paul Delvaux, 1944

 

 

J'irai dans ce pays que je ne connais pas

Par-delà le lointain

Dans des palais perdus mon cœur y rougeoira

Pour toujours bohémien

 

Rêveuse j'errerai parmi des inconnus

Aux mots mystérieux

Mon oreille bruira au flux et au reflux

De sons mélodieux

 

Des marchands ambulants avec des perroquets

Aux plumes musiciennes

M'offriront des douceurs au parfum de bleuet

Je boirai aux fontaines

 

Les femmes y seront chastes aux blancheurs de vestales

Sous de hautains portiques

Elles auront des regards d'aurore boréale

Des larmes prophétiques

 

Les hommes hiératiques dresseront leur stature

Marmoréens kouros

Ignorants de l'amour et de ses forfaitures

De ses paroles fausses

 

J'irai dans ce pays j'y serai l'étrangère

Au regard oriflamme

Loin des miens loin de moi de ma native terre

Tout me sera dictame

 

 

Pour le Jeudi en Poésie des Croqueurs de Mots,

Thème proposé par Lénaïg : le dépaysement

 

 

 

 

 

Partager cet article

Repost 0
Published by Catheau - dans Poèmes
commenter cet article

commentaires

Suzâme 10/08/2011 20:21


Bonsoir,
Ton poème après l'oeuvre de Delvaux dont j'ai découvert depuis peu le monde inspiré, nous emmène par la main, par les yeux et de vers en vers, de pas en pas, on s'émerveille. J'y suis...Suzâme


Catheau 10/08/2011 23:05



Delvaux, un monde onirique, étrange et lunaire, qui me fascine de puis longtemps. 



Jeanne Fadosi 06/08/2011 17:56


Un peu confuse de ne pas connaître le nom de ce peintre dont je connais et apprécie pourtant les tableaux. Celui-ci t'a inspiré un bien beau poème d'évasion.


Catheau 07/08/2011 09:20



Un peintre belge, dont les toiles sont exposées à Saint-Idesbald en Belgique. J'ai pensé à l'atmosphère de ses tableaux en écrivant le texte. Amitiés.



Mimi des plaisirs 05/08/2011 16:16


Bonjour Catheau,
J'ai été touchée par ton poème et le tableau de Delvaux qui l'illustre (ou l'inspire?).
merci pour ce moment d'échappée.
Amitiés de Mimi.


Catheau 05/08/2011 18:18



Merci, Mimi,pour ces mots. J'ai cherché longtemps avant de trouver le tableau idoine de Delvaux- mais je savais que ce serait ce peintre que j'affectionne particulièrement. Peut-être
m'a-t-il inspirée inconsciemment.



emma 05/08/2011 11:04


Entendre autour de soi une langue étrangère, c'est vraiment une porte d'entrée puissante vers l'ailleurs.
Ce voyage onirique transporte à la fois dans l'espace et le temps, j'imaginais la Grèce antique.

Merci pour cette fenêtre sur l'imaginaire.


m'annette 05/08/2011 09:48


très belle évasion, un voyage immobile pour toi, mais j'aurais peur de tant de pureté....
Bonne journée


Catheau 05/08/2011 18:04



Une tentation d'absolu sans doute. A bientôt, M'annette.



Arthémisia 05/08/2011 09:13


On achète où les billets ? Attends moi, j'arrive!


Catheau 05/08/2011 18:03



Bienvenue dans ce pays sans frontières. Amicalement.



Monelle 05/08/2011 08:12


Tes mots nous invitent à aller, nous aussi, voir ce pays !
Bonne journée
Monelle


Catheau 05/08/2011 18:02



Un pays secret, dont chacun a la clé. Amitiés.



Lenaïg Boudig 04/08/2011 22:28


Bonsoir Catheau, dépaysement total chez toi, par le pays où tu nous conduis, entre un monde ancien et un monde à naître, et par ton écriture très originale. Un tableau où la sérénité emprunte aussi
un étrange chemin parfumé de liberté. Vivantes statues antiques, tant dans ton superbe poème que sur le tableau. J'ai découvert le dictame en te suivant ! Merci beaucoup, bien amicalement.


Catheau 05/08/2011 18:01



Le choix de votre thème, Lénaïg, m'a donné l'occasion d'exprimer certaines images intérieures. Soyez en remerciée.



jill-bill.over-blog.com 04/08/2011 19:10


Bonsoir Catheau, je n'aurais mieux fait sur une toile de Paul Delvaux ! Une lecture très plaisante et poétique à souhait... Jill Bonne soirée à vous !


Catheau 05/08/2011 17:58



J'aime la froideur pâle et mystérieuse des toiles de Delvaux, qui me parlent secrètement. A bientôt, Jill.



Dan 04/08/2011 17:39


Faut il un passeport ? Un visa ? Bises Dan


Catheau 05/08/2011 17:56



Le voyage s'y fait toujours en clandestinité. Amitiés.



Présentation

  • : Ex-libris
  • Ex-libris
  • : Un blog pour lire, pour écrire, pour découvrir et s'étonner. "La Vie a plus de talent que nous" disait Nabokov.
  • Contact

ex-libris

 ex-libris

 

Voie lactée ô soeur lumineuse

Des blancs ruisseaux de Chanaan

Et des corps blancs des amoureuses

Nageurs morts suivrons-nous d'ahan

Ton cours vers d'autres nébuleuses

 

La chanson du Mal-Aimé, Apollinaire

Recherche