Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
19 décembre 2014 5 19 /12 /décembre /2014 21:29

Hiver.JPG

Matin d'hiver à Rou

(Photo ex-libris.over-blog.com, novembre 2014)

 

Hiver

(Vinh mua dông)

 

Quand on y pense, avouons que le ciel est beau

    joueur :

Il n’escamote pas l’hiver sous prétexte qu’on y gèle…

Les nuages  qui vont au massif Hông sont aussi noirs

   que de l’encre,

Et le vent en la trame fine du store glace comme du

    cuivre.

Sur le papier exposé à la bise, grince le pinceau,

Et contre la cheville embuée de brume, la corde de la

   guitare se distend.

Si les saisons maintenant se faisaient printemps toutes

    les  quatre,

Qui priserait en ce coin de montagne la vigueur du

    vieux pin ?

 

                                     Nguyen Công Tru (1778-1858)

in Mille ans de littérature vietnamienne, Une anthologie.

 

 

 

 

 

Blog en hivernation

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 


 

 

Partager cet article

Repost 0
Published by Catheau
commenter cet article

commentaires

Martine 22/12/2014 06:54

La beauté est partout à qui sait regarder, quelques soient les saisons.

Merci pour ce superbe poème
Bon Noël et bonnes fêtes de fin d'année Catheau
;)

Catheau 04/01/2015 18:39



Vous êtes, Martine, de celles qui savent les regarder avec âme. Amicalement.



Carole 22/12/2014 00:02

L'hiver a sa partition à jouer, sur la ligne des basses, dans le choeur des saisons. Mais sa voix est parfois un peu rude.

Catheau 04/01/2015 18:38



Merci, Carole, pour ce commentaire musical. A bientôt chez vous.



suzame 21/12/2014 09:13

La poésie que l'on cherche à travers la nature, les êtres et les livres est parfois tout simplement, la poésie qu'on retrouve.
Les saisons sont essentielles, vitales, parole de paysage d'hiver. Merci pour cette découverte et heureuses fêtes de fin d'année. Suzâme

Catheau 04/01/2015 18:37



La poésie vietnamienne n'est guère connue en France ; je trouve beaucoup de belles choses dans mon anthologie "Mille ans de littérature vietnamienne".



mansfield 20/12/2014 09:35

Très juste réflexion en poésie, c'est ce qui explique que nombreux sont ceux qui, ayant souhaité l'été éternel sous les tropiques, reviennent en Europe par nostalgie des quatre saisons!
Bonnes fêtes de fin d'année à vous Catheau. A bientôt.

Catheau 04/01/2015 18:35



Chaque saison a son charme en effet. Mais je suis quand même partie au soleil de Fuerteventura pour Noël ! Pas très logique, tout ça ! Amitiés.



Présentation

  • : Ex-libris
  • Ex-libris
  • : Un blog pour lire, pour écrire, pour découvrir et s'étonner. "La Vie a plus de talent que nous" disait Nabokov.
  • Contact

ex-libris

 ex-libris

 

Voie lactée ô soeur lumineuse

Des blancs ruisseaux de Chanaan

Et des corps blancs des amoureuses

Nageurs morts suivrons-nous d'ahan

Ton cours vers d'autres nébuleuses

 

La chanson du Mal-Aimé, Apollinaire

Recherche