Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
15 octobre 2012 1 15 /10 /octobre /2012 18:04

camelli-du-japon-a-fleurs-rouges-pleines.jpg

 

Rue Lecourbe au matin

Sur le trottoir gris et sali

Devant la vitrine verte  et close

D’un fleuriste qui dort

Gît

Une petite fleur rouge

Un camellia japonica je crois

Fragile sur sa tige aux feuilles vernissées

Une svelte parisienne passe

Et la ramasse

D’un geste preste

Puis elle va son chemin

En appelant son chien

Sam ! Sam !

 

Vif éclat floréal

 

Lundi 15 octobre 2012,

vers 8h 10, rue Lecourbe

 

 


 

Partager cet article

Repost 0
Published by Catheau - dans Poèmes brefs
commenter cet article

commentaires

Jeanmi 17/10/2012 14:01

Il y a ceux qui s'arrêtent, se baissent et ramassent et ceux qui passent sans jamais rien voir...

Catheau 20/10/2012 18:04



J'imagine, Jeanmi, que vous appartenez à la première catégorie. Merci de votre visite entre mes pages.



flipperine 16/10/2012 18:25

la ramasser et la mettre dans un vase une belle action

Catheau 20/10/2012 18:01



Un geste rapide que j'ai saisi dans l'éphémère de l'instant. Amitiés.



duriez 16/10/2012 15:04

Ton séjour à Paris te donna des idées pour ton beau poème . Merci aussi pour tes nombreuses visites .À bientôt ,

Catheau 16/10/2012 15:43



C'était le matin de mon départ, en allant vers la gare. Contente de t'avoir entendue au fil. A bientôt.



Nounedeb 16/10/2012 12:51

J'ai l'impression d'avoir été à vos côtés, tant est vivant cet instantané.

Catheau 16/10/2012 15:42



Merci, Noune. Ce fut un geste éphémère et nous nous sommes souri ; cela, j'aurais dû l'écrire !



mansfield 16/10/2012 12:49

Un instant saisi sur le vif, remarquer, s'attarder, ramasser... combien d'entre nous prennent le temps?

Catheau 16/10/2012 15:40



Et pourtant, il y a tant de choses infimes à saisir, qui éclairent nos jours.



Carole 16/10/2012 01:15

Un geste à la fois poétique et avide. Et une dame aux camélias d'aujourd'hui.

Catheau 16/10/2012 15:39



"Avide" en effet. Il y avait une sorte de violence dans son geste, que j'ai tenté de restituer. J'aime vos commentaires, toujours justes.



Suzâme 15/10/2012 19:51

A la chère passante et à son pétale de poésie. A vous, à votre façon d'esquisser la vie en notes poétiques. Rue Lecourbe, Rue des Volontaires, rue du Cotentin...Bld Pasteur... A la chère passante
qui se souvient...

Catheau 16/10/2012 15:37



Vous vous souvenez aussi, Suzâme, de ce XV°, que vous avez bien connu. Mais, pour vous, il n'est plus ce qu'il était. Le square Saint-Lambert m'avait aussi inspirée...



Présentation

  • : Ex-libris
  • Ex-libris
  • : Un blog pour lire, pour écrire, pour découvrir et s'étonner. "La Vie a plus de talent que nous" disait Nabokov.
  • Contact

ex-libris

 ex-libris

 

Voie lactée ô soeur lumineuse

Des blancs ruisseaux de Chanaan

Et des corps blancs des amoureuses

Nageurs morts suivrons-nous d'ahan

Ton cours vers d'autres nébuleuses

 

La chanson du Mal-Aimé, Apollinaire

Recherche