Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
3 avril 2011 7 03 /04 /avril /2011 21:43

 

Le silence d'Isaac 2

 

Dans un décor de branchages disposés en fond de scène, de feuilles mortes et de petits cailloux formant un chemin, sous une belle lumière dorée, sur les notes égrenées par la guitare de Jeff Sterwann, la conteuse Annie Peltier s’avance au milieu de grandes caisses en carton et en bois. Revêtue d’un long caftan boutonné de soie violette, coiffée d’un couvre-chef noir, elle défait le lien rouge d’un rouleau de parchemin. Le silence se fait et les enfants pénètrent dans l’histoire.

 

Le silence d'Isaac

 

La diseuse ouvre avec lenteur une des grandes boîtes et un paysage apparaît. L’histoire se passe à la fin de l’hiver, lorsqu’il arrive qu’il neige parfois au printemps. Siméon et Isaac sont deux amis inséparables, qui vivent le bonheur de leur amitié, fabriquant des bonshommes de neige, quittant le port en bateau pour aller admirer les sirènes. Annie Peltier les fait exister en les personnifiant tout simplement par l’index et le majeur de chaque main, recouverts de deux dés rouges et bleus.

Mais Siméon va mourir et Isaac se retrouve seul.  « Sa voix s’éteint  comme la flamme d’une bougie. » Alors que sa mère l’appelle, il part pour une longue déambulation dans la neige : « Il fallait qu’il parte ! » Avec beaucoup de délicatesse, de mimiques et de gestes pleins de suggestion, soutenue par les notes de la guitare, la conteuse, qui transporte une caisse en manière de sac à dos, emmène son auditoire aux côtés d’Isaac, au sein de la forêt profonde. Un sifflet lui permet d’imiter le chant des oiseaux, un papillon volète à l’extrémité d’une canne de bambou…

 

Le silence d'Isaac 5

 

Peu à peu, Isaac sent « la tristesse fondre au fond de sa gorge comme un sucre dans l’eau », et une fleur pousser en lui. Puis la conteuse fait surgir un bel arbre rouge qui apprend à Isaac qu’il peut apprivoiser la Nature : "Ouvre grand ton coeur!" lui dit-il. L’enfant part alors à la rencontre du Peuple silencieux et, même si Siméon lui manque toujours, « quelque chose de doux et rassurant naît en lui ». Au contact de la Nature, la voix d'Isaac lui revient.

De retour chez lui, Isaac a appris à ne plus craindre la Nature et à l’aimer. Il a retrouvé le goût de jouer, de faire pousser les fleurs, d’arroser le jardin, de ramasser du bois, de puiser de l'eau à la rivière et de chanter.

 

Le silence d'isaac 4

 

Et dans un dernier dialogue avec le chanteur-guitariste, dans lequel Isaac s’émerveille de la renaissance de sa voix, la conteuse quitte doucement la scène. Dans un au-revoir  fredonné, elle murmure aux enfants que, désormais, la voix d’Isaac est « comme l’oiseau au printemps qui ne cesse de chanter ».

Ce joli conte théâtralisé pour enfants, on a pu l’écouter samedi 02 avril 2011, à 18h, à la Maison des Associations, à Rou-Marson. Annie Peltier, de la Compagnie Vent Vif, y était invitée par la Bibliothèque de la commune (Réseau des Bibliothèques Saumur Agglo), dans le cadre de l’animation d’un semestre consacré à la défense de la nature. Accompagnée d’un guitariste chantant en yiddish et en langue rom, la comédienne, qui crée elle-même ses délicats décors colorés miniaturisés, a proposé à une vingtaine d’enfants, sous le charme, un périple initiatique, d’une chantante poésie. « Je voudrais que mes spectacles soient un murmure, un bruissement de feuillages qui fasse lever un regard », dit-elle. Et à voir les yeux émerveillés des enfants, on ne doute pas un instant qu’elle y ait réussi.

  Le silence d4isaac 4

 

 

 

 

Partager cet article

Repost 0
Published by Catheau - dans Théâtre
commenter cet article

commentaires

Elo 04/04/2011 17:32


ça a l'air magnifique!!!! J'ai vu un autre genre de spectacle pour enfant récemment: la reine des couleurs, très sympa aussi... une amie a fait un article pour en parler.
http://l-univers-d-esclarmonde.over-blog.com/article-la-reine-des-couleurs-70831279.html
Bises


Catheau 06/04/2011 09:27



Un spectacle très poétique, qui a fasciné les enfants. Merci, Elo.



Juliette 04/04/2011 02:30


Jolie histoire ! poétique et essentielle pour des enfants :-)
Et bien écrite :):)
Merci du partage :):):)
Amitiés
Juliette


Catheau 04/04/2011 09:33



Continuer à rêver avec les enfants, une nécessité ! Merci, Juliette, de votre venue.



Présentation

  • : Ex-libris
  • Ex-libris
  • : Un blog pour lire, pour écrire, pour découvrir et s'étonner. "La Vie a plus de talent que nous" disait Nabokov.
  • Contact

ex-libris

 ex-libris

 

Voie lactée ô soeur lumineuse

Des blancs ruisseaux de Chanaan

Et des corps blancs des amoureuses

Nageurs morts suivrons-nous d'ahan

Ton cours vers d'autres nébuleuses

 

La chanson du Mal-Aimé, Apollinaire

Recherche