Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
6 septembre 2010 1 06 /09 /septembre /2010 09:39

Maïs 

Maïs, chemin des Marais, Septembre 2010

 

Sur les blés moissonnés

Au teint lépré de terre

Sur les maïs secs

Aux épis frissonnants

Aux feuilles craquelantes

Sur les carrés de vigne

Aux grappes alourdies

De raisin suffoquant

Le vent souffle son chaud

 

Entre les jambes grêles

Des hauts hangars béants

La paille s’amoncelle

En montagnes roulées

Les insectes d’acier

Ont replié leurs pattes

Les cloches à salade

Pointent orgueilleusement

Leurs mamelons tout blancs

 

Dans son repli secret

En nuances de vert

L’étang s’est assoupi

Et sur les nénuphars

En chapelet luisant

Chassent les libellules

Au frou-frou des canards

Cajolement des geais

Fusée des hirondelles

 

Au creux des potagers

Les tomates rosissent

Dans une tiède odeur

Au cœur des ronciers

Mûres matelassées

Pointant leurs têtes noires

Sous le mirabellier

Les fruits sont écrasées

Confiture dorée

Sur le mur de tuffeau

Griffe la bignonia

Aux doigts rouges et sorciers

Des signes japonais  

 

C’était par un dimanche

Un début de septembre

Comme un monde aérien

Dans cet été indien

 

Bignonia 

Bignonia, place de l'Eglise, Septembre 2010

 

Dimanche 05 septembre 2010

 

Partager cet article

Repost 0
Published by Catheau - dans Poèmes
commenter cet article

commentaires

Nounedeb 07/09/2010 07:33


Tout ce que j'ai pu ressentir, et voir près de chez moi, le voilà dit exactement dans ce beau poème.


Catheau 07/09/2010 09:10



A lire vos textes, Nounedeb, il me semble en effet qu'il y a entre nous une parenté de regard. Merci de vos visites fidèles.



reinettec 06/09/2010 14:09


un bel été joliment raconté.
amitiés


Présentation

  • : Ex-libris
  • Ex-libris
  • : Un blog pour lire, pour écrire, pour découvrir et s'étonner. "La Vie a plus de talent que nous" disait Nabokov.
  • Contact

ex-libris

 ex-libris

 

Voie lactée ô soeur lumineuse

Des blancs ruisseaux de Chanaan

Et des corps blancs des amoureuses

Nageurs morts suivrons-nous d'ahan

Ton cours vers d'autres nébuleuses

 

La chanson du Mal-Aimé, Apollinaire

Recherche