Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
10 avril 2012 2 10 /04 /avril /2012 17:48

Epave-2.JPG

Epaves dans la ria d'Etel, été 2010

(Photo ex-libris.over-blog.com, Effet Boost, Saturation et HDR)

 

 

Dans la ria d’Etel

Aux eaux intemporelles

Les élégants dundées

Ont fui dans le passé

Les côtres au grand mât

Dont les voiles flamboient

Ont sombré pour jamais

Au bas des parapets

Et ne demeurent d’eux

Souvenirs outrageux

Que des bois pourrissants

Dans les brisants du temps

Que de grises épaves

De mourantes étraves

Rongées de coquillages

Dans l’oubli des sillages

 

Pour la communauté de Hauteclaire, Entre Ombre et Lumière,

Thème : épaves

 

 

 

Partager cet article

Repost 0

commentaires

valdy 25/04/2012 10:33

Dans les eaux intemporelles , le temps pourtant, dissout lentement ces bateaux. Une belle poésie,
Valdy

Catheau 25/04/2012 22:59



Les épaves ou la métaphore du Temps qui ronge. Merci, Valdy, de vos visites que je vous rendrai bientôt.



canelle56 12/04/2012 20:02

J'aime cet endroit ....on pourrait tout aussi bien leur rendre hommage ...ils ont vécus ...et justement à la Ria d'étel on ne les oublies pas ..au contraire on va leur rendre visite bien
souvent
Bonne soirée à toi
Bises

Catheau 25/04/2012 22:33



Souvenir des thoniers qui animaient le port... L'année dernière, sur les quais, une exposition photographique rappelait cette époque. Merci, Cannelle, de votre visite.



Monelle 11/04/2012 16:02

Les épaves des bateaux (grands ou petits) ont tellement de choses à nous raconter !!!
Sur le conseil de Noune, et j'ai lu sur votre com que vous aviez ce livre, je viens de lire "Opium Pappy" qui m'a beauccoup marqué car il reflète, malheureusement, la réalité actuelle.
Bonne fin de soirée
Monelle

Catheau 25/04/2012 22:28



J'adore la maison d'éditions Zulma, à la grande exigence littéraire et dont chaque couverture de livre est originale. J'ai rencontré Hubert Haddad l'année dernière aux Poétiques
de Saumur.



Mireille. 11/04/2012 08:33

Très jolie texte pour cette particpation..Merci beaucoup.
Amitié.Mireille.

Catheau 25/04/2012 22:22



Le thème était porteur. Merci, Mireille, de votre visite.



Hauteclaire 11/04/2012 02:51

Bonsoir Catheau,
toute la mélancolie des épaves et des navires oubliés dans ce poème aux souvenirs glorieux.
Merci pour ce très beau moment de lecture et la photo qui l'accompagne.
Par contre, si vous voulez bien, les publier en plus grand ?
Bises

Catheau 25/04/2012 22:22



Je m'efforcerai, chère Hauteclaire, d'accéder à votre demande. A bientôt.



Martine 10/04/2012 19:50

Les épaves nous intriguent, racontent de belles histoires aux poètes et aux peintres...
Joli billet Catheau

Amitiés
Martine

Catheau 25/04/2012 22:20



Elles sont en effet toujours émouvantes dans leur abandon et leur déchéance. Toutes mes amitiés du soir, chère Martine.



Présentation

  • : Ex-libris
  • Ex-libris
  • : Un blog pour lire, pour écrire, pour découvrir et s'étonner. "La Vie a plus de talent que nous" disait Nabokov.
  • Contact

ex-libris

 ex-libris

 

Voie lactée ô soeur lumineuse

Des blancs ruisseaux de Chanaan

Et des corps blancs des amoureuses

Nageurs morts suivrons-nous d'ahan

Ton cours vers d'autres nébuleuses

 

La chanson du Mal-Aimé, Apollinaire

Recherche