Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
23 mars 2011 3 23 /03 /mars /2011 18:06

  Marché à port louis 2 P

  Marché à Port-Louis, Ile Maurice (Mars 2010)

 

Je voudrais tant m’en retourner

Au milieu des couleurs

Au milieu des senteurs

Des chants et des clameurs

Au loin très loin

Là-bas

Dans l’île

De Maurice d’Orange

Qu'on appelait de France

Dans la ville créole

Que Baudelaire aima

 

Sur le marché de Port-Louis

 

  Marché à port louis 1 P

Marché à Port-Louis, Ile Maurice (Mars 2010)

 

Nous y marchanderions

Nos dernières roupies

Et là nous remplirions

Nos paniers de raphia

Comme un vaste bazar

Tissus en cachemire

Fruit verdi du chouchou

Jaunissant giraumon

Brinzelle oblongue et mauve

Longiligne margoze

Lalo très recourbé

Limon ensoleillé

Bananes et papayes

 

 Marché Pointe aux piments

Etal à Pointe-aux-Piments, Ile Maurice (Mars 2010)

 

Dans l’air lourd et serein

Sous l’œil colonial

D’un gouverneur français

Sieur de La Bourdonnais

En ma bouche enflammée

Coulerait tout soudain

Le jus rouge et sucré

De la pomme d’amour

 

  

 

 

Pour la Communauté Entre Ombre et Lumière,

Thème : les marchés 

 

 

Partager cet article

Repost 0
Published by Catheau - dans Poèmes
commenter cet article

commentaires

Suzâme 28/03/2011 17:35


Couleurs, senteurs, tout pour un bain d'harmonie et de bien-être sur une île où le langage stimule même les fruits de poésie. Suzâme


Catheau 29/03/2011 22:24



Selon Mark Twain, l'île Maurive est le modèle du Paradis...



Anne Le Sonneur 24/03/2011 13:06


Le marché de Port-Louis... comme un éveil des sens. Merci Catheau pour cette balade (et ballade !) -là.


Catheau 24/03/2011 22:46



La sensualité d'une île, qui inspira certains poèmes des Fleurs du Mal.



Alain 24/03/2011 06:13


De bien jolis mots qui donnent envie de ce soleil et de ce marché coloré. Merci à toi.


Catheau 24/03/2011 08:08



Maurice, à onze heures de Paris. C'est long, mais on en revient ébloui ! Amicalement.



Auryne 24/03/2011 06:08


beau marcher et très beau poème


Catheau 24/03/2011 08:07



La beauté sensuelle et dorée des îles, comment l'oublier ? Merci, Auryne.



Hauteclaire 24/03/2011 00:31


Bonsoir Catheau,
un bien beau marché, chargé de senteurs et d'histoire, que tes vers accompagnent superbement.
Une petite chose que je voudrais te demander, pourrais-tu les publier en un peu plus grand ? ou bien laisser le lien vers la photo d'origine plus large ?
Merci pour cette promenade dans cet endroit rêvé ..
Gros bisous


Catheau 24/03/2011 08:05



Merci, Hauteclaire, d'avoir voyagé avec moi, là-bas. Quant à la présentation des photos, je ne la maîtrise pas très bien. Il faut que j'y travaille. Amitiés.



duriezalbum 23/03/2011 21:57


De belles photos et poéme , merci Catherine ! . À bientôt ..


Catheau 24/03/2011 08:03



Merci de ton passage. A bientôt sur la grande plage de Biarritz.



jill-bill.over-blog.com 23/03/2011 20:39


Bonsoir Catheau.... Comme je te comprends....Un paradis sur terre... Que ton voeu se réalise.... Bien à toi Jill


Catheau 24/03/2011 08:01



"Là, tout n'est qu'ordre et beauté, / Luxe, calme et volupté." A bientôt, Jill-Bill.



bricabrocamoi 23/03/2011 20:27


Un beau marché ... dommage nous n'avons pas les odeurs pour ce thème.
Bonne soirée.


Catheau 24/03/2011 08:00



Comme vous avez raison ! Les senteurs d'un curry, dégusté sous un tamarinier par exemple.



reb 23/03/2011 20:11


tres doux et agréable bise


Catheau 24/03/2011 07:52



Douceur et couleur des fruits, là-bas. Merci, Reb, de votre visite.



Elo 23/03/2011 19:46


C'est bien vu et colle parfaitement à mon souvenir de Maurice!!! Bises


Catheau 24/03/2011 07:51



Un voyage à Maurice, "le pays derrière la plage" : un point commun entre nous. Amicalement.



Présentation

  • : Ex-libris
  • Ex-libris
  • : Un blog pour lire, pour écrire, pour découvrir et s'étonner. "La Vie a plus de talent que nous" disait Nabokov.
  • Contact

ex-libris

 ex-libris

 

Voie lactée ô soeur lumineuse

Des blancs ruisseaux de Chanaan

Et des corps blancs des amoureuses

Nageurs morts suivrons-nous d'ahan

Ton cours vers d'autres nébuleuses

 

La chanson du Mal-Aimé, Apollinaire

Recherche