Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
24 mars 2010 3 24 /03 /mars /2010 12:00

 

Le noyer 3

  Le noyer devant ma fenêtre au petit matin, Hiver 2009.


J’aimais le noyer devant ma fenêtre

J’aimais le noyer diseur de saisons

Pigeons et ramiers en étaient les maîtres

Et chaque matin trillaient leur chanson

 

J’aimais le noyer et ses oraisons

J’aimais le noyer aux branches ouvertes

Au soleil au vent aux pluies aux frissons

Fièrement planté sur un petit tertre

 

J’aimais le noyer et ses frondaisons

J’aimais le noyer et ses feuilles vertes

Le chien des voisins y dormait en rond

Les poules bavardes y levaient la tête

 

J’aimais le noyer aux cerneaux ridés

J’aimais le noyer aux noix d’huile douce

Dont le goût suave vibrait le palais

En éclatement de sensations rousses

 

J’aimais le noyer au soleil couchant

J’aimais le noyer en ombre chinoise

Brindilles et feuilles doucement bruissant

Fragiles dessins sur les toits d’ardoise

 

Je pleure un noyer sanglotant sa sève

Je pleure un noyer perclus de douleur

Il était pour moi une porte au rêve

Le temps de ses branches y sonnait les heures

 

Je pleure un noyer devant ma fenêtre

Je pleure un noyer tronc décapité

Toujours érigé en songe peut-être

Un printemps prochain je le reverrai




Mercredi 24 mars 2010 

Partager cet article

Repost 0
Published by Catheau - dans Poèmes
commenter cet article

commentaires

Alain-Marc 25/03/2010 19:02


J'aime beaucoup ce poème !
J'en profite aussi pour vous dire que vous êtes bien dans ma communauté des Carnets de Voyages, que j'en suis très heureux et vous en félicite .
Bien cordialement,

Alain MARC d'aquarelle-en-voyage.com


Présentation

  • : Ex-libris
  • Ex-libris
  • : Un blog pour lire, pour écrire, pour découvrir et s'étonner. "La Vie a plus de talent que nous" disait Nabokov.
  • Contact

ex-libris

 ex-libris

 

Voie lactée ô soeur lumineuse

Des blancs ruisseaux de Chanaan

Et des corps blancs des amoureuses

Nageurs morts suivrons-nous d'ahan

Ton cours vers d'autres nébuleuses

 

La chanson du Mal-Aimé, Apollinaire

Recherche