Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
15 juillet 2011 5 15 /07 /juillet /2011 16:51

  bloggif 4e206802d53ee

                        Sur la dune d'Erdeven (Mai 2011)

 

Que j'aime

Quand tu poses

Frémissant virtuose

Ta main sur l'encolure

Des chevaux aux pâtures

Et que tes doigts écrasent

Les plantes des chemins

Libérant leur parfum

En surprenante extase

Et quand tu reconnais

Les oiseaux dans les haies

L'insecte minuscule

Sur son vert pédoncule

Et lorsque de profil

Tranquille et immobile

Tu contemples la mer

Aux vagues éphémères

 

Toi seul as su me dire

Le chant de l'oiseau-lyre

Le cri de la nature

Le vent dans la voilure

Des buissons et des arbres

Veinés comme des marbres

Toi seul m'as raconté

La lente création

La vive pulsation

Des êtres inconnus

Sous mes yeux apparus

Toi seul m'as déchiffré

Des feuilles et de l'écume

Du poil et de la plume

Les frissonnants secrets

 

Dimanche 10 juillet 2011

 

 

 

 

 

Partager cet article

Repost 0
Published by Catheau - dans Poèmes
commenter cet article

commentaires

Nounedeb 16/07/2011 17:35


Un hommage émouvant. Bonne soirée Catheau.


Catheau 16/07/2011 23:34



Qui pourrait aussi être un hommage à quelques-uns de mes lecteurs...



suzâme 16/07/2011 16:05


bonjour Catheau,
le pouvoir de contempler, d'interpréter et d'exprimer les instants d'osmose avec la nature me donne encore envie de croire en l'être et en l'insecte. Ton poème va plus loin que l'image même sublime
il déchiffre ton âme à travers la nature. Il est beau et n'existerait pas sans ta perception si aigue si profonde. Suzâme


Catheau 16/07/2011 23:31



Merci, Suzâme, de me visiter, même en vacances. Amitiés.



Martine 16/07/2011 10:17


Bonjour Catheau,

Dan a bien raison. :) Voilà une perle rare.
Nous écoutons avec le coeur, suivons avec le souffle, parlons avec les yeux dans cette communion . Superbe poème

Belle journée à vous Catheau ;)
Martine


Catheau 16/07/2011 15:54



J'en connais le prix ! Merci, Martine, de vos mots toujours choisis.



Dan 15/07/2011 18:35


sans conteste une perle rare, à préserver. Ce modèle masculin est difficile à égaler. Bises Dan


Catheau 16/07/2011 15:45



Un amoureux de la nature, une sorte de dieu Pan ! Merci, Dan, pour ce commentaire.



Présentation

  • : Ex-libris
  • Ex-libris
  • : Un blog pour lire, pour écrire, pour découvrir et s'étonner. "La Vie a plus de talent que nous" disait Nabokov.
  • Contact

ex-libris

 ex-libris

 

Voie lactée ô soeur lumineuse

Des blancs ruisseaux de Chanaan

Et des corps blancs des amoureuses

Nageurs morts suivrons-nous d'ahan

Ton cours vers d'autres nébuleuses

 

La chanson du Mal-Aimé, Apollinaire

Recherche