Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
10 février 2014 1 10 /02 /février /2014 22:25

 les-vendanges-rouges-vangogh.jpg

      Les vendanges rouges, Vincent van Gogh

 

Au soleil de septembre
Sur le coteau qui penche
Par-delà les rangs verts
Nos deux voix s’appelant
Parmi les sarments noirs 
Nos deux mains se cherchant
Tout au travers des pampres
Nos regards se vrillant

Au soleil de décembre
Dans les années qui penchent
Pour toujours savourer
Cet amour titubant
J'en ai goûté la pulpe
Recraché les pépins

 

Pour le Prix Orange de la saint Valentin, de Short Edition link

 

 

 


Partager cet article

Repost 0

commentaires

Alice 14/02/2014 10:31

Resplendissant amour dans ce paysage de vignes et le temps qui passe. Merci de cette poésie raffinée

Catheau 14/02/2014 22:15



Les vignes, un paysage qui nous est familier ici, avec une tonalité particulière pour moi.



Martine 12/02/2014 07:52

très joli poème sur un tableau que j'apprécie très fort.

l'amour sucré ou aigrelet selon les jours... Mais l'amour vrillé au coeur sous le ciel d'éternelles vendanges
Quelles images! j'aime

Catheau 14/02/2014 22:09



Merci, Martine. Ce furent de belles vendanges...



Carole 12/02/2014 00:06

Très belle évocation de l'amour mûrissant, lentement décanté par les ans.

Catheau 14/02/2014 22:08



Un amour de vendange, les vendanges de l'amour. Elles ont mûri en effet !



mansfield 11/02/2014 21:19

L'amour vécu pleinement à toutes ses étapes, sucré et juteux chez vous Catheau!

Catheau 14/02/2014 22:07



Toutes ses étapes, toutes ses années... avec toujours autant de saveur en effet.



ChristianeD 11/02/2014 16:01

Un bien beau petit poème avec un bon choix de tableau , merci chére Cathy . Mon blog est de nouveau sous mot de passe et tu en connais trop bien les raisons et cette situation m'agace , enfin ! ...

Catheau 14/02/2014 22:06



Un poème qui me ramène loin en arrière. J'aimerais pourtant bien voir tes photos de vagues tempétueuses !



flipperine 11/02/2014 00:29

il devait y avoir encore du beau tps

Catheau 14/02/2014 22:05



Ce fut, cette année-là, un automne ensoleillé...



Présentation

  • : Ex-libris
  • Ex-libris
  • : Un blog pour lire, pour écrire, pour découvrir et s'étonner. "La Vie a plus de talent que nous" disait Nabokov.
  • Contact

ex-libris

 ex-libris

 

Voie lactée ô soeur lumineuse

Des blancs ruisseaux de Chanaan

Et des corps blancs des amoureuses

Nageurs morts suivrons-nous d'ahan

Ton cours vers d'autres nébuleuses

 

La chanson du Mal-Aimé, Apollinaire

Recherche