Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
12 août 2011 5 12 /08 /août /2011 09:39

    Sapho et ses compagnes

  Sapphô, Antoine-Christian Zacharie dit Tony Zacharie (1819-1899)  

(Photo Musées de Vienne)

 

 

 

 

 

Dans les terres de ma solitude

Les empreintes de mes pas ont disparu

Le son de ma voix a décru

 

Dans les forêts de ma solitude

Frappent les battements de mon cœur

Résonnent les échos lointains d'un bonheur

 

Dans les eaux de ma solitude

Flottent d'échevelés souvenirs

Surnagent de mélodieux sourires

 

Dans les allées de ma solitude

Surgissent des visages ignorés

Se murmurent des mots jamais prononcés

 

Dans les clairières de ma solitude

Refluent les longs malentendus

Se lève en moi un chant perdu

 

Dans les confins de ma solitude

Je me love aux tréfonds de moi-même

Pour que bruisse farouche un unique poème

 

 

 

 

Pour Papier libre de Juliette,

Thème : le goût de la solitude

 

 

 

 

 

 

Partager cet article

Repost 0
Published by Catheau - dans Poèmes
commenter cet article

commentaires

valdy 22/08/2011 10:51


http://www.youtube.com/watch?v=91EJwsIVOqU
La lecture de ce poème s'est confondue avec la musique que j'écoutais à la radio (Schubert-le trio du second mouvement opus 100). Quand la solitude est une belle nostalgie ...
Merci Catheau,
Valdy


Catheau 24/08/2011 09:44



Oui, Schubert sait vous arracher l'âme. Merci, Valdy, d'avoir été sensible à ce poème.



Suzâme 19/08/2011 20:27


Bonsoir Catheau,

Un poème beau et fort qui déclame ce que d'autres taisent : l'omniprésence de la solitude, spirale extérieure, nébuleuse intérieure. Nul n'ignore qu'elle occupe l'espace. N'est-ce pas elle encore
qui s'insinue dans notre sang, dans notre coeur? J'ignore qui l'a surnommée "L'alchimiste de nos frissons"... mais elle donne jour et nuit aux poètes de sa toile. A bientôt. Suzâme


Catheau 21/08/2011 14:04



La solitude n'est pas l'isolement et j'aime à m'y retrouver. Belle formule que cet "alchimiste de nos frissons" !



Anne Le Sonneur 16/08/2011 00:54


Au creux de vos échos, un souffle en moi s'est dit, au coeur de vos solitudes j'ai perçu ce regard empli de vie et de mes silences... Au creux de vos solitudes. Anne


Catheau 16/08/2011 14:20



Ainsi que vous le dites, nul n'échappe au sentiment de la solitude. Amicalement.



Nounedeb 14/08/2011 08:01


Comment mieux commencer ce dimanche qu'en lisant ce poème accompli, et qui résonne profond en moi. Que cette journée vous soit aussi enrichissante.


Catheau 14/08/2011 12:12



La méditation dans la solitude, une expérience,  Nounedeb, que vous pratiquez au quotidien, ainsi que je l'ai compris.



Anne d'Amico 13/08/2011 20:07


Waouhhhh! c'est de toi? C'est vraiment très beau, bravo!


Catheau 14/08/2011 09:31



Merci, Anne. A bientôt.



Monelle 12/08/2011 11:11


Tu as trouver de très jolis mots pour parler de la solitude. J'ai aimé !
Bonne journée
Monelle


Catheau 13/08/2011 09:02



La solitude : le lot de chacun, nul n'y échappe. Merci, Monelle, de vos visites amicales.



Présentation

  • : Ex-libris
  • Ex-libris
  • : Un blog pour lire, pour écrire, pour découvrir et s'étonner. "La Vie a plus de talent que nous" disait Nabokov.
  • Contact

ex-libris

 ex-libris

 

Voie lactée ô soeur lumineuse

Des blancs ruisseaux de Chanaan

Et des corps blancs des amoureuses

Nageurs morts suivrons-nous d'ahan

Ton cours vers d'autres nébuleuses

 

La chanson du Mal-Aimé, Apollinaire

Recherche