Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
5 août 2011 5 05 /08 /août /2011 14:01

 

   

 

Sur la falaise ou l'attente du retour des pêcheurs, Georges-Philibert-Charles Maronier (1865-1933)

 

 

 

Au bout de la jetée qui marche dans la mer

Sirène échevelée dressée comme un amer

La femme du pêcheur dans son vieux sarrau noir

A le cœur en haillons des rêves illusoires

 

Sa frêle silhouette tendue vers l'horizon

Elle attend que le vent froid du septentrion

Ramène entre ses bras le mari et le père

Parti en de lents mois pour la pêche hauturière

 

Elle ne sait quand viendra cet instant du retour

Où la coque chargée par les filets trop lourds

Echappée au typhon au naufrage aux tempêtes

Entrera dans le port au piqué des mouettes

 

Elle chiffonnera son mouchoir de baptiste

Un instant seulement oubliera d'être triste

De sa maison sans homme sa peine et ses alarmes

L'écume et le crachin feront comme des larmes

 

 

 

 

 

 

 

 

Partager cet article

Repost 0

commentaires

Suzâme 12/08/2011 12:41


Face à la rudesse des conditions de vie des pêcheurs, à l'inquiétude de leurs épouses renouvelée tel un ressac, la délicatesse de tes vers aux teintes pareilles à une aquarelle. Cependant le
peintre Maronier nous montre bien l'attente au bord de la falaise triste. Suzâme


Catheau 13/08/2011 09:05



Torture de l'attente quand l'horizon est vide. Merci, Suzâme, pour vos mots revenus.



joelle.colomar.over-blog.com 10/08/2011 13:41


Si belle peinture, si tourmentée ,agrémentée d'un poème où l'angoisse règne et s'estompe. Merci. Joëlle


Catheau 10/08/2011 22:58



Encore une découverte sur la toile que ce peintre. A bientôt, Joëlle.



Martine 08/08/2011 02:59


Bonjour Catheau,

Beau poème sur la constance de ces femmes de marin. L'attente! Que ce doit être long et difficile. Je n'aurais pas pu vivre ainsi.

Belle journée à vous
Martine


Catheau 08/08/2011 18:58



Moi non plus "je n'ai pas la vertu des femmes de marin" ainsi que le disait superbement Barbara. Amitiés.



fransua 07/08/2011 22:40


belle peinture et texte sensible pour une attente qui devait être des plus longues ds=ans l'angoisse


Catheau 08/08/2011 14:38



Un peintre de marines que j'ai découvert en cherchant une illustration pour ce texte. Merci, Fransua, de votre visite.



Jeanne Fadosi 05/08/2011 17:48


une attente qui inspire toujours. La vie moderne a créé d'autres attentes.
Beau poème


Catheau 05/08/2011 18:20



D'autres attentes, comme vous le dites, Jeannne, et d'autres formes de solitude. Amicalement.



Christiane Album 05/08/2011 16:35


Bien beau poéme , merci Catherine et bon repos ! ..


Catheau 05/08/2011 18:19



Merci, Chris, de ton passage. A bientôt au téléphone.



Monelle 05/08/2011 16:06


Un très beau poème sur l'attente de la femme de marin, dont trop souvent l'attente du retour reste vaine !
Monelle


Catheau 05/08/2011 18:15



 Courage insondable et admirable de ces femmes qui attendent.



Présentation

  • : Ex-libris
  • Ex-libris
  • : Un blog pour lire, pour écrire, pour découvrir et s'étonner. "La Vie a plus de talent que nous" disait Nabokov.
  • Contact

ex-libris

 ex-libris

 

Voie lactée ô soeur lumineuse

Des blancs ruisseaux de Chanaan

Et des corps blancs des amoureuses

Nageurs morts suivrons-nous d'ahan

Ton cours vers d'autres nébuleuses

 

La chanson du Mal-Aimé, Apollinaire

Recherche