Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
17 février 2014 1 17 /02 /février /2014 19:20

Elléborus niger blanche

 Hellébore dans une rue du Coudray-Macouard

(Photo ex-libris.over-blog.com, le 17 février 2014)

 

Vénéneuse hellébore aux clochettes penchées

Plante du thérapeute et  de l’empoisonneuse

Guérisseuse autrefois des ardents possédés

Onguent  de la sorcière à la tige endormeuse

 

Mellifère hellébore enivrant les abeilles

Plantée au bas des huis contre le mauvais sort

Dans un vase attirant la foudre de vermeil

Et poison dans les flèches qui l’ennemi endort

 

Opiniâtre hellébore qui vit plus de cent ans

Qui distille à la fois la fleur et le venin

La rose de Noël la rose de serpent

Instille en mon cœur tendre la ciguë des amants

 

Pour une hellébore rencontrée ce matin

 

_helleborus_niger0.jpg

 Helleborus niger

 

 

 

 

 


 

 

Partager cet article

Repost 0
Published by Catheau - dans Poèmes de saison
commenter cet article

commentaires

M'amzelle Jeanne 02/07/2014 14:31

Etonnante Hellèbore poussant entre les pierres d'un trottoir.. Alors que dans mon jardin elle ne veut ni grandir, ni fleurir. Vos mots bien choisis et votre regard lui donne une force particulière.
Monsieur de la Fontaine n'en a-t-il pas fait une fable dans laquelle madame la Tortue est présente ? (le lièvre et la tortue peut-être)

Catheau 11/07/2014 17:48



Caprice de l'hellébore ! Celle-là semblait se plaire au pied de ce mur. Merci, Jeanne, de votre passage ici.



mansfield 22/02/2014 18:53

Oh non, déjà que nous avons une réglementation stricte pour la badiane, pensez donc, pour l'hellébore....

Catheau 03/03/2014 14:03



Pourtant, c'est un beau nom, qu'on imagine figurer sur un vieux pot de pharmacie.



benedicte picard 21/02/2014 21:17

je l'ai reconnue.... quelle sensibilité pour immortaliser par tes mots ce petit moment d'émerveillement devant cette fleur là devant nous ce matin là...

Catheau 22/02/2014 15:26



Et chacune d'entre nous allant de son petit commentaire sur l'hellébore... C'était sympa !



enriqueta 20/02/2014 13:07

Et bien, quelle plante!

Catheau 22/02/2014 15:16



N'est-ce pas ?Une "belle plante" des plus surprenante.



Carole 18/02/2014 11:46

Une hellébore du trottoir, petit grain de folie de la ville.
Merci de l'avoir "cueillie" sous vos pas, et d'en avoir épanoui les fleurs dans vos vers.

Catheau 22/02/2014 15:04



Celle-ci a pris racine dans le très beau village du Coudray-Macouard, à 6 kms de Saumur.



Alice 18/02/2014 08:28

Continue tes promenades ! je découvre cette plante puissante sous un autre jour que celui de la rose de Noël

Catheau 22/02/2014 15:01



Il en existe plusieurs variétés en effet. Et elle a de si beaux noms !



Nounedeb 18/02/2014 07:02

Comme vous la chantez bien, cette charmeuse endormeuse...

Catheau 22/02/2014 14:59



Merci, Noune ; son charme ne vient-il pas aussi de son nom ?



flipperine 18/02/2014 00:01

et il est vrai que la rose de Noël est une plante qui dure

Catheau 22/02/2014 14:59



Elle a la vie dure, en effet ; elle est encore très fleurie chez moi.



mansfield 17/02/2014 19:43

Une Hellébore qui vous a bien inspirée Catheau et ramenée à l'époque des sorcières, de l'enfance ou de La Voisin...chargée d'histoire c'est certain!

Catheau 22/02/2014 14:58



Une plante bénéfique et maléfique, tout à la fois. Mais la trouve-t-on en pharmacie ?



Présentation

  • : Ex-libris
  • Ex-libris
  • : Un blog pour lire, pour écrire, pour découvrir et s'étonner. "La Vie a plus de talent que nous" disait Nabokov.
  • Contact

ex-libris

 ex-libris

 

Voie lactée ô soeur lumineuse

Des blancs ruisseaux de Chanaan

Et des corps blancs des amoureuses

Nageurs morts suivrons-nous d'ahan

Ton cours vers d'autres nébuleuses

 

La chanson du Mal-Aimé, Apollinaire

Recherche