Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
28 juillet 2013 7 28 /07 /juillet /2013 07:03

 

    chagall__l_ange_Bible-1956.jpg

    L'Ange1956, Marc Chagall

 

 

Une petite fille de cinq ans

Au fin visage blanc

Des courbes délicates

Des boucles de putti

Avec des yeux bleus

Rieurs et malicieux

Découvreurs des matins

Et sa voix aérienne

Modulée cristalline

Sur les hortensias bleus

Et les herbes jaunies

Enfantine chanson

En des mots italiens

Chantants mystérieux

Pour un moment gracieux

Qui ne reviendra pas

Dans juillet qui s'en va

 

Avec Clémence, dans le pré de Kérizan,

mercredi 24 juillet 2013, dans l'après-midi

 

 

Kerizan-le-25-juillet-2013-021.JPG  Les hortensias de Kérizan

(Photo ex-libris.over-blog.com, le 22 juillet 2013)

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Partager cet article

Repost 0

commentaires

hanternoz 02/08/2013 15:24

Un instant parfois semble vouloir s'immobiliser pour ainsi mieux imprégner notre mémoire.
Joli texte!
Bonne journée.

Catheau 21/08/2013 11:25



Arrêter le temps, un des atouts de l'écriture. Merci de votre passage.



mansfield 28/07/2013 16:59

Un tableau qui vous inspire en compagnie d'une enfant qui vous enchante ( du moins je le suppose!), voilà de quoi agrémenter un beau poème!

Catheau 17/08/2013 15:16



Une petite nièce qui chante et enchante, en effet. Amitiés à vous.



Nounedeb 28/07/2013 15:17

Journée d'été de petite fille, inoubliable, par le poème que vous en avez fait, et l'association, tangible avec les hortensias insolemment bleus, mystérieuse avec cet ange de Chagall.

Catheau 01/08/2013 11:33



Les hortensias de Bretagne à nul autre pareils ! Merci, Noune, de vos visites estivales.



M'amzelle Jeanne 28/07/2013 11:00

Jolis moments..racontés dans un joli poème..
sous le regard d'un ange
et d'hortensias d'un bleu extraordinaire
Merci.

Catheau 01/08/2013 11:31



L'éphémère d'un moment que j'ai voulu saisir, le bleu des hortensias reflétant celui de ses yeux.



flipperine 28/07/2013 10:42

une belle petite fille

Catheau 01/08/2013 11:30



Une petite nièce, gaie et primesautière, dont la chanson nous a ravis.



Martine 28/07/2013 08:46

Légèreté d'un rire clair

Superbe

Catheau 01/08/2013 11:27



Celui d'une petite nièce qui ressemble à Isabelle Adjani !



Présentation

  • : Ex-libris
  • Ex-libris
  • : Un blog pour lire, pour écrire, pour découvrir et s'étonner. "La Vie a plus de talent que nous" disait Nabokov.
  • Contact

ex-libris

 ex-libris

 

Voie lactée ô soeur lumineuse

Des blancs ruisseaux de Chanaan

Et des corps blancs des amoureuses

Nageurs morts suivrons-nous d'ahan

Ton cours vers d'autres nébuleuses

 

La chanson du Mal-Aimé, Apollinaire

Recherche