Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
8 janvier 2015 4 08 /01 /janvier /2015 09:08

 

je-te-fais-un-dessin.png

 

 

Au lendemain du  7 janvier 2015, réécouter Eluard :


[...]

Sur mes refuges détruits

Sur mes phares écroulés

Sur les murs de mon ennui

J’écris ton nom

 

Sur l’absence sans désir

Sur la solitude nue

Sur les marches de la mort

J’écris ton nom

[...]

 

Et par le pouvoir d'un mot

Je recommence ma vie

Je suis né pour te connaître

Pour te nommer

 

Liberté

 

Poésies et Vérités, 1942

 

 

 

 

 


 

Partager cet article

Repost 0
Published by Catheau - dans Des Mots
commenter cet article

commentaires

Martine 12/01/2015 19:05

La force des mots
La force d'un dessin

C'est bien pourquoi lorsqu'une dictature s'installe, on commence par s'attaquer aux artistes.
Ah! Eluard!
Merci Catheau

Catheau 21/01/2015 16:42



La censure se perpétue, hélas, sous d'autres formes, même en démocratie !



Carole 09/01/2015 00:16

Le crayon liberté écrit toujours et partout, même quand on croit l'avoir noyé dans le sang.

Catheau 21/01/2015 16:26



Oui, Carole, comme vous le dites, le crayon de l'esprit est indélébile.



mansfield 08/01/2015 18:40

Et que dire de cet autre poème si ce n'est que les hommes toujours défendront la liberté!

Catheau 21/01/2015 16:21



Un poème à se répéter comme un mantra !



Nounedeb 08/01/2015 17:25

Merci, Catheau. On prend aujourd'hui conscience que la liberté est bien vulnérable.

Catheau 21/01/2015 16:14



La liberté est vulnérable, comme vous le dites. Continuer à la défendre exige courage et persévérance, d'autant plus que tous n'en ont pas la même définition.



Présentation

  • : Ex-libris
  • Ex-libris
  • : Un blog pour lire, pour écrire, pour découvrir et s'étonner. "La Vie a plus de talent que nous" disait Nabokov.
  • Contact

ex-libris

 ex-libris

 

Voie lactée ô soeur lumineuse

Des blancs ruisseaux de Chanaan

Et des corps blancs des amoureuses

Nageurs morts suivrons-nous d'ahan

Ton cours vers d'autres nébuleuses

 

La chanson du Mal-Aimé, Apollinaire

Recherche