Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
4 décembre 2012 2 04 /12 /décembre /2012 00:00

 

Theatre.JPG

La Troupe du Roy dans la cour d'honneur du château de Gizeux

(Photo ex-libris.over-blog.com)

Madeleine Béjart (au premier plan), Marquise de la Gorle dite Mademoiselle du Parc (à gauche au deuxième plan), Marie Claveau dite Mademoiselle du Croisy (à droite au deuxième plan), Catherine Le Clerc dite Mademoiselle de Brie (à gauche au troisième plan), Armande Béjart dite Mademoiselle Molière(au troisième plan à droite), entre elles deux, Charles Varlet dit de La Grange et derrière Guillaume Marcoureau dit Brécourt et François Lenoir dit de La Thorillière

 

C’était dans la soirée du samedi 27 juillet 2002, au plein de l'été, dans le cadre somptueux du château de Gizeux. Le Théâtre aux Chandelles y jouait L’Impromptu de Versailles de Molière (14 octobre 1663), dans une mise en scène de Philippe Bouclet.

J'y étais Mademoiselle du Croisy, "peste doucereuse", selon la didascalie initiale. Celle-ci avait pris ce nom de scène en se remariant avec Philibert Gassot, dit du Croisy. Elle était entrée dans la troupe de Molière en 1659.

Me revient en mémoire ce que Molière disait à  sa comédienne :

« Pour vous, vous représentez une de ces personnes qui prêtent doucement des charités à tout le monde, de ces femmes qui donnent toujours le petit coup de langue en passant, et seraient bien fâchées d’avoir souffert qu’on eût dit du bien du prochain ; je crois que vous ne vous acquitterez pas mal de ce rôle. »

Et comme, elle se rebiffait, arguant qu'elle n'était pas ainsi, il reprenait :

« Cela est vrai ; et c’est en quoi vous faites mieux voir que vous êtes excellente comédienne, de bien représenter un personnage qui est si contraire à votre humeur. Tâchez donc de bien prendre, tous, le caractère de vos rôles, et de vous figurer que vous êtes ce que vous représentez. »

Une pièce qui est une grande leçon de théâtre !

 

Pour la communauté de Hauteclaire, Entre Ombre et Lumière,

Thème : Théâtre

 

 

Theatre-2.JPG


 

Partager cet article

Repost 0

commentaires

Alice 07/12/2012 16:12

J'aurai bien aimé y assister ! peut-être y en aura-t-il d'autres ? Belle conversation entre Molière et Mademoiselle du Croisy sur le rôle des comédiens, une ouverture de leur être obligé.

Catheau 09/12/2012 19:09



C'était en 2002 : nous nous connaissions peu à cette époque, sinon j'aurais bien sûr pensé à toi.



Kri 06/12/2012 11:13

J'aime le théatre ... je n'y vais pas assez
Alors je me régale de tous ces billets publiés dans la communauté pour ce thème

Catheau 09/12/2012 18:52



L'hiver, on hésite peut-être davantage à sortir mais le théâtre réchauffe le coeur. Merci, Kri, de votre passage ici. 



mansfield 05/12/2012 08:31

Une belle leçon de théâtre d'autant qu'on croirait vous entendre converser avec Molière à propos du rôle! Merci Catheau pour cet instant de magie.

Catheau 09/12/2012 18:44



Une pièce qui peut sembler un peu théorique mais que j'ai beaucoup aimé jouer. Encore bravo pour votre vitrine festive !



Hauteclaire 05/12/2012 02:26

Bonsoir Catheau,
une leçon de théâtre, et au delà de la vie du comédien. J'imagine aussi un excellent souvenir pour vous !
Amitiés, merci de nous avoir conviés à cette représentation

Catheau 09/12/2012 18:41



Une expérience qui s'est renouvelée plusieurs fois dans cet endroit magnifique. Merci à vous, Hauteclaire, d'animer si bien votre communauté.



flipperine 04/12/2012 23:30

intéressant de faire du théâtre moi j'étais souffleuse et bruiteuse ce n'est pas tjs évident il faut tout connaître sur le bout des doigts

Catheau 09/12/2012 18:39



Vous devez avoir la tête remplie de beaux textes : quelle chance de pouvoir vous les redire ! Amitiés.



Martine 04/12/2012 20:30

Bonsoir Catheau,

Excellent! Que dire après Molière. Rien. Juste " Comédiens! Acteurs! écoutez-le et faites en votre profit".

Bonne soirée à vous Catheau
Martine

Catheau 09/12/2012 18:38



L'essentiel, en effet, est de ne pas confondre son moi propre et le personnage. Diderot reprendra cette thèse dans Le Paradoxe sur le comédien. Bonne semaine à vous.



Présentation

  • : Ex-libris
  • Ex-libris
  • : Un blog pour lire, pour écrire, pour découvrir et s'étonner. "La Vie a plus de talent que nous" disait Nabokov.
  • Contact

ex-libris

 ex-libris

 

Voie lactée ô soeur lumineuse

Des blancs ruisseaux de Chanaan

Et des corps blancs des amoureuses

Nageurs morts suivrons-nous d'ahan

Ton cours vers d'autres nébuleuses

 

La chanson du Mal-Aimé, Apollinaire

Recherche