Overblog Suivre ce blog
Editer la page Administration Créer mon blog
/ / /
"Il y a toujours un rêve qui veille", écrivait Aragon dans Les yeux d'Elsa. C'est en pensant au fou d'Elsa et aux Vers dorés de Nerval que j'ai choisi le titre de mon recueil se soixante poèmes.

"Il y a toujours un rêve qui veille", écrivait Aragon dans Les yeux d'Elsa. C'est en pensant au fou d'Elsa et aux Vers dorés de Nerval que j'ai choisi le titre de mon recueil se soixante poèmes.

Partager cette page

Repost 0
Published by - dans album

Présentation

  • : Ex-libris
  • Ex-libris
  • : Un blog pour lire, pour écrire, pour découvrir et s'étonner. "La Vie a plus de talent que nous" disait Nabokov.
  • Contact

ex-libris

 ex-libris

 

Voie lactée ô soeur lumineuse

Des blancs ruisseaux de Chanaan

Et des corps blancs des amoureuses

Nageurs morts suivrons-nous d'ahan

Ton cours vers d'autres nébuleuses

 

La chanson du Mal-Aimé, Apollinaire

Recherche